Les Poèmes du Moulin
 

Revue n° 42 - 1er semestre 2011
Extraits - 5 -
 











 

Épitaphe

Albert MEYRIEUX





Quand il nous distribue un rôle
Dont le début touche la fin,
Le Temps est un bien méchant drôle,
le Temps est un maître Coquin.
Aujourd'hui est déjà demain.
À peine commence la Parque
À dérouler notre destin
Qu'une autre déjà nous embarque
Pour un voyage souterrain.
Aujourd'hui est déjà demain.
Passant, ci-gît qui fut Poète,
Grand rimailleur d'alexandrin,
Sache qu'en changeant de planète
Tu devras, comme ton voisin,
Versifier avec lui demain !
 
 

AURORE
Max-Firmin LECLERC



Flavescente clarté :
Aurore !
Lumineuse beauté
Qui dore
L’horizon velouté.

Une hirondelle trisse,
Tout bas,
Et plane, et rame, et glisse ...
Un pas,
Léger, sur l'herbe crisse ...

Ô le pas du matin
Caresse
La jonquille et le thym.
Jeunesse
Du ciel adamantin.

L'aiguail, perlé, reflète
Le jour
Dans la mousse discrète ...
D'amour
Turlute une alouette.
Lumineuse beauté
Qui dore
L'horizon velouté :
Aurore !
Flavescente clarté !
 
Mars 1948

_____

 

Dessin : Dominique PEYRAUD


Soleil
Anick ROSCHI

 
 
 
Je suis un oiseau
De Fukushima
Je siffle matin
Au soleil levant
Je suis un enfant
De Fukushima
Je siffle demain
Au soleil couchant.
 
 
Anick Roschi
11.04.2011

 

 

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement