Historique
 


 
 
 
 
La petite histoire du
 
LE MOULIN DE POÉSIE
 
 
 
 
 
 
                              
Le nom Moulin de Poésie est inspiré du lieu-dit  Le Moulin de Guerry, résidence près de Saintes d’Arlette Marthe Fournier, poète et fondatrice de l’Association en 1987.     
               L’association Le Moulin de Poésie a pour but de promouvoir l’écriture poétique sous toutes ses formes : prose, vers libres ou classiques, haïkus, etc., sans parti pris de style ou d’école.
              La Revue Le Moulin de Poésie, telle qu’elle se présente aujourd’hui, est née en 1990. Elle ne publie que des auteurs contemporains vivants. Depuis 1990, elle n’a cessé de paraître à raison de deux numéros par an : Printemps-Eté et Automne-Hiver. Son poète le plus éloigné, Eric von Neff, habite San Francisco ; elle a donné la parole à des poètes américains, chinois, grecs, roumains, canadiens, togolais, camerounais, mauriciens, algériens et maliens. Nombreux sont ceux qui, ayant débuté dans le Moulin, sont aujourd’hui édités.
Nous estimons avoir publié environ 1500 poèmes de 200 poètes différents. Parmi ceux-ci, des poètes éminents comme Jean Rousselot, Daniel Reynaud, Bernard Noël, Pierre Gamarra, Josyane de Jesus-Bergey, Georges Bonnet, Jean-Claude Martin, Serges Wellens, Eric von Neff , Jean L’Anselme, Jean Orizet, Andrée Marik, Robert Gélis, Philippe Veyrunes, et plus récemment Madeleine Chapsal et Julos Beaucarne… et nombre de poètes de talent moins célèbre, et beaucoup de débutants. Car c’est aussi le rôle de l’Association de mettre le pied à l’étrier à de jeunes poètes prometteurs sous réserve, que les lecteurs de notre comité de lecture donnent leur aval.
            Rapidement la revue a pris sa forme actuelle, et tout aussi rapidement, dès le troisième numéro, le besoin d’illustrations s’est imposé, pour rompre la monotone sécheresse des pages imprimées. Si des auteurs connus figurent - ou ont figuré - dans notre Moulin, des illustratrices tout aussi célèbres ont prêté leur concours. Citons Dominique Peyraud, Marie-Claire Pajeil, Françoise Bourbillère, Françoise Mast, Mireille Kuta, Nadine Corbin, et tout récemment Jean-Fabius Henrion, Frédéric Devienne, Richard Ballard et Pierre Viaud. Enfin, Tabary nous a offert un Iznogoud poète (en 1992), Tignous (de Charlie Hebdo) un dessin d’humour dans notre n°26. Pierre Million a fêté avec nous les 15 ans de la Revue dans le numéro 30, et Jean-Claude Lucazeau (Les Saintongeais font de la résistance Ed. Bordessoules) à illustré le n° 32 Spécial Saintes-Nivelles (Belgique). Elle figure dans le catalogue des revues littéraires ARLIT édité par le Calcre.
 
               Il est possible de prendre contact avec l’Association en écrivant à l’adresse suivante :

Le Moulin de Poésie
Maison des Associations
31, rue du Cormier
17100 Saintes,
ou par téléphone au    
05 46 02 12 02.
Le prix au numéro de la Revue est de 10 €, l’abonnement (2 numéros par an) de 25 € (étranger 32 €) comprend également l’adhésion à l’association. Le président de l’Association, et directeur de la Revue, est Jacques FABRE :
 courriel : jhfabre@neuf.fr  et
 
Ils nous ont écrit :
 
« Merci à ce Moulin où je suis heureux de me voir en si bonne compagnie. Vous publiez des poèmes de qualité avec une belle obstination. » Pierre Gamarra.
 
« Un moulin est un lieu où l’on apporte son grain. Un grand merci de me joindre à vous et d’accepter le mien. » Jean l’Anselme.
 
« Merci de l’envoi du Moulin de Poésie que j’ai découvert avec plaisir. J’apprécie votre travail poursuivi en dehors du tapage et de l’illusion. » Bernard Noël.

 
 
 
 
 
 

 
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement